LE DIMENSIONNEMENT DE CONDUIT OU L’UTILITE DE LA NORME EN 13384

Le tirage est la capacité d’un conduit à évacuer les fumées produites par l’appareil.
De quoi dépend le tirage ? Du conduit de fumée bien sûr !  Sa hauteur, sa section, sa nature, ses pertes de charge…
Cependant, le conduit ne fonctionne pas seul. Il n’est jamais que le moteur d’extraction des fumées. Celles produites, dans un appareil élaboré et « conçu pour »,  par la magie du feu. Association complexe d’un combustible, de températures élevées et d’air. Le fameux triangle du feu. Pas d’air, pas de feu !
Le feu crée les fumées qui créent à leur tour le tirage, puisque thermique. Mais c’est le tirage qui fait rentrer l’air dans le foyer et qui donc produit les fumées, celles qui créent le tirage… Je te tiens, tu me tiens…
Les données du tirage sont interdépendantes. Les phénomènes sont complexes mais tous soumis à la logique, complexe, qui relève de lois physiques. Celles de la thermie, de l’aéraulique, des fluides, des frottements… et d’autres, toutes s’activant simultanément en interdépendance. Cette complexité, cet univers des formules a fait l’objet de savants calculs et de mises en équation.
Des équations, dont la calligraphie à elle seule tient à distance le profane, ont été mises en forme, répertoriées, assemblées, rendues intelligibles. Cette « bible » du fonctionnement des installations  porte un matricule, la EN 13384.

 

QUEL EST SON ROLE ?

Permettre la conception des installations à partir de la simulation du fonctionnement – tirage, condensation et donc sécurité, encrassement – par l’usage de logiciel informatique, seul outil capable de simuler avec précision le fonctionnement de vos installations par application de la norme EN 13884.
Epatant ! Vous attendiez cela avec impatience ! Pourtant il n’y rien de nouveau dans le principe. Cette possibilité existe depuis plusieurs années. Le dimensionnement par application de la norme EN 13384 est même obligatoire, imposé par les D.T.U., la certification R.G.E. et surtout par le bon sens.
Ce qui est nouveau c’est la possibilité de le faire, facilement, en toute autonomie pour les installations courantes et par un service dédié pour celles complexes. Efficaces, pragmatiques, réfléchies, nos solutions, économiquement maîtrisées, vous sont dédiées.
Nous vous proposons ces outils qui intègrent de façon progressive tous les paramètres de l’installation (spécificités de l’appareil, type et nature du raccordement et du conduit de fumée, bâtiment et éventuels obstacles environnants) pour vérifier le tirage et l’encrassement de l’installation.

 

CONTEXTE ET ENJEUX DU DIMENSIONNEMENT

  • Satisfaire les obligations normatives et obligations légales :
    • le DTU 24.1 impose que toutes les installations de combustion soient vérifiées en appliquant la norme de calcul EN 13384-1,
    • les vérifications qui seront faites dans le cadre des qualifications comme QUALIBOIS porteront sur l’existence d’une vérification par le calcul,
    • la responsabilité contractuelle impose l’obligation de bon fonctionnement.
  • Faire face à la complexité croissante des installations :
    • sensibilité des nouvelles générations d’appareil,
    • augmentation des litiges, des exigences des clients d’aujourd’hui parfois contradictoires avec la réalité des nouveaux appareils.

En cas de litige, la note de calcul permet de facilement préciser la responsabilité des acteurs, d’évacuer les erreurs de dimensionnement et de pouvoir mettre en cause une utilisation qui serait anormale par l’usager en apportant la preuve de la bonne conception de l’installation et du fonctionnement correct des appareils.

 

INTERETS TECHNIQUES DU DIMENSIONNEMENT

  • Concevoir facilement dès le départ une installation sécurisée qui donnera satisfaction au client.
  • Optimiser une installation faisant l’objet d’un S.A.V. : trouver le remède impose de déterminer la cause.
  • Litige – parmi les dysfonctionnements susceptibles d’entraîner des conflits, le calcul permet de régler facilement :
    • le défaut de tirage tant en régime nominal qu’en régime réduit ; rappelons que le défaut de tirage peut conduire à l’intoxication au monoxyde de carbone,
    • le bistrage et/ou la corrosion des conduits et l’encrassement des appareils ; rappelons que le bistrage des conduits, situation peu dangereuse en apparence, peut conduire au feu de cheminée,
    • la note de calcul engage la responsabilité de la personne qui fait le calcul ; c’est la raison pour laquelle il convient de bien prêter attention à la réalisation du calcul.

 

AVANTAGE COMMERCIAL

  • Assumer en toute tranquillité sa responsabilité d’installateur.
  • Gage de professionnalisme : la preuve écrite de la sécurité et du bon fonctionnement de la future installation.
  • Prendre de l’avance sur la concurrence.
  • Faire savoir au prospect le savoir-faire de l’entreprise.